Rencontres du film court

TETIRANO

Le petit Maneva, vivant avec sa grand-mère depuis sa naissance, a eu, en l’espace d’une nuit, la chance de découvrir de quoi réinventer leur réel.

– Réalisation & scénario : Zahir-Houssen FIROZA

– Image : Andry RARIVONANDRASANA– Son : Tianjato Gatien RAJAOARINARIVO– Montage : Andry RARIVONANDRASANA– Musique : Linda VOLAHASINIAINA– Acteur principal : Eric Maneva RAZAFINDRAKOTO– Genre : Fiction– Année : 2015– Pays : Madagascar– Langue : Malgache– Sous-titrage : Français– Durée : 10mn

» PALMARES :

– Mention Spéciale du Jury Fiction / Rencontres du Film Court de Madagascar / 2015

– Meilleure Interprétation Masculine / Rencontres du Film Court de Madagascar / 2015- Lauréat du Jury Jeune – Fiction / Rencontres du Film Court de Madagascar / 2015

« Passionnée de cinéma probablement depuis que je sais ce que c’est: de la magie pure. Mon premier court-métrage, premier d’une longue série j’espère, Tetirano / L’eau des larmes voit le jour en 2015. Une fiction, tout simplement parce que je veux et voudrais toujours raconter la vie telle qu’elle est et telle qu’elle n’est pas. Mon objectif est de montrer à travers mon cinema, mon point de vue en tant qu’humain, en tant que femme et en tant que malgache. J’ai le désir de démontrer non pas ce que l’on voit mais comment on le voit .

Comme le dit si bien Stephano KNUCHEL : « …toutes les histoires méritent d’être racontées » Vive le cinéma ! » FIROZA Houssen, 22 ans

 FILMOGRAPHIE

TETIRANO / L’EAU DES LARMES / Zahir-Houssen FIROZA / Madagascar / Fiction / 2015 / 10mn Mention Spéciale du Jury Fiction / RFC 2015 Meilleure Interprétation Masculine / RFC 2015Lauréat du Jury Jeune – Fiction / RFC 2015

FIROZA Houssen

ODY VY

A Madagascar, la BAD protège les habitants des Dahalo, des bandits aux pouvoirs surnaturels. Les dernières interventions de la brigade ayant toutes échouées, leur chef soupçonne l’agent Ary d’être un Dahalo infiltré et met tout en œuvre pour le capturer. Reclu, Ary va devoir prouver son innocence…

– Réalisation : Ando RAMINOSON

– Scénario : Ando RAMINOSON & Franco CLERC– Chef opérateur : Eric RANAIVOSON– Chef décoration : Pierre REYDON– Directeur artistique : Franco CLERC– Montage : Eric RANAIVOSON & Ando RAMINOSON– Musique : Tsimihova “Rengita” MAHAVINTENY– Acteurs principaux : Tsimihova “Rengita” MAHAVINTENY, Andrew ANDRIANTSIRATAHINA, Roziedith ANDRIAMANANTENA– Genre : Fiction– Année : 2014– Pays : Madagascar– Langue : Malagasy– Sous-titrage : French– Durée : 15mn

» PALMARES :

– Prix du Public / Rencontres du Film Court de Madagascar / 2014

Ando Raminoson, réalisateur malgache, fait partie de la nouvelle génération de cinéaste de la Grande Île, portée notamment par les Rencontres du Film Court. De David Simon, aux frères Coen, en passant par Zach Snyder, les sources d’inspiration du jeune réalisateur sont nombreuses. Après un passage chez la société Jules Verne Aventures, il décide de se consacrer exclusivement à sa passion, la narration. Remarqué avec son court-métrage Darkanoïd, il est par la suite auréolé par la critique et obtient le prestigieux prix du public lors des Rencontres du Film Court de Madagascar en 2014 avec son dernier film Ody Vy. Le film a ensuite parcouru le monde des festivals avec succès (Festival International du court métrage de Clermont Ferrand entre autres). Source Africultures

 

FILMOGRAPHIE

DARKANOID / Ando RAMINOSON / Madagascar / Fiction / 2012 / 7mnSélection Compétition Officielle / RFC 2012

ODY VY / Ando RAMINOSON / Madagascar / Fiction / 2014 / 15mnPrix du public / RFC 2014

HER LITTLE PIECE OF HEAVEN

Menja et Eli forment un couple. Ceci est leur histoire. Ce n’est pas une histoire d’amour.

– Réalisation & scénario : Ketaka RAZAFIMISA

– 1er Assistant réalisateur : Feno Mahery RAMAHALISON– Directeurs photographie : Andry RAKOTOARIVONY & Toky RANDRIAMAHAZOSOA– Sound Mixing : Andry RANOARIVONY– Montage : Tovoniaina RASOANAIVO– Boom operator : Feno Mahery RAMAHALISON– Musique : Ketaka RAZAFIMISA, Stéphanie RAZAKATRIMO, Imalo RAMIANDRISOA– Acteurs principaux : Stéphanie RAZAKATRIMO, Anthony ANDRIAMANAVODATSA, Kôlety FANAHIMANANA– Production : ZEROBUDGET– Genre : Fiction– Année : 2015– Pays : Madagascar– Langue : Malgache– Sous-titrage : Français– Durée : 20mn

» PALMARES :

– Sélection compétition officielle / Rencontres du Film Court de Madagascar / 2015

– Lauréat du Jury Jeune – Documentaire / Rencontres du Film Court de Madagascar / 2015

Ketaka Razafimisa est une jeune passionnée de films depuis son enfance où elle orchestrait déjà des petites mises en scène avec ses cousins dans lesquelles elle « faisait son cinéma ». Plus tard, elle s’essaie à l’écriture de petites histoires à travers des dessins à bulles, à partir de photos découpées dans des magazines qu’elle collait et y mettait du texte, ou encore des petites séries d’histoires qui n’arrivaient jamais jusqu’à la fin.

Des années plus tard, sur un coup de tête, elle décide de réaliser un film court inspiré du mode de vie de certaines personnes de son entourage, des gens qu’elle croise ou observe dans le milieu des noceurs de Tana. 

FILMOGRAPHIE

FASHION VICTIM / Ketaka RAZAFIMISA / Madagascar / Fiction / 2013 / 11mn Sélection Compétition Officielle / RFC 2013 Meilleure Interprétation Féminine / RFC 2013HER LITTLE PIECE OF HEAVEN / Ketaka RAZAFIMISA / Madagascar / Fiction / 2015 / 20mn Zébu d’Or Fiction / RFC 2015 Meilleure Interprétation Féminine / RFC 2015 Meilleure bande son / RFC 2015Prix du public / RFC 2015

Ketaka RAZAFIMISA

CINEMAHANTRA

Cinémahantra ou le cinéma du pauvre est une expérience qui consiste à réaliser un film avec très très peu de moyen.

– Réalisation et scénario : Manohiray Randriamananjo

– Son : Manohiray Randriamananjo

– Image : Manohiray Randriamananjo

– Musique : i Lema

– Production : KhafezRanirison

– Genre : Expérimental

– Année : 2009

– Pays : Madagascar

– Langue : Malgache

– Sous-titrage : Anglais – Espagnol

– Durée : 7’12

– Prix : Zébu d’OR / Rencontres du Film Court Madagascar 2009

Nominé/  Festival International Rutherdam 2010Nominé / Festival Panafrican Canada 2010

Manohiray RANDRIAMANANJO Passionné d’image et de son, Manohiray Randriamananjo, après l’obtention de son BTS en « Radioprotection » en 2006, se tourne très vite vers l’univers de l’audiovisuel. Grâce à différentes formations (réalisation et production, dans l’industrie musicale), à différents stages notamment à la Haute Ecole d’Art et de Design de Genève, il se perfectionne et monte avec Khafez Ranirison leur boite de production  « Home Made Studio Mg. ».

FILMOGRAPHIE

TAXI BE / Manran / Madagascar / Animation / 2006 / 3’12CINEMAHANTRA / Manran / Madagascar / Fiction / 2009 / 7’12Zébu d’Or / 4èmes Rencontres du Film Court Madagascar / 2009Sélection / Festival International Rutherdam 2010Sélection /  Festival Panafrican Canada 2010SANS QUEUE NI TËTE / Manran / Madagascar / Fiction / 2009 / 3’302010    AFROPOWER / Manran  / Madagascar / Animation / 2010 / 6’12Sélection Compétition Officielle / Rencontres du Film Court Madagascar 2010COLOR BAR / Manran / Madagascar / Fiction / 2011 / 11’40Mention Spéciale du jury / Rencontres du Film Court Madagascar 2011MADE IN SUISSE / Manran / Madagascar / Documentaire / 2013 / 65 ‘2013 CYCLONE / Manran / Madagascar / Animation / 2013 / 7’21

TROIS ZEBU POUR UN COCU

A mi-chemin entre la fiction et la réalité, ce conte malgache raconte l’histoire d’un cocu qui se concocte une douce vengeance.

– Réalisé par : Fabien Andriatiana

– Produit par : Fabien Andriatiana et Marc Tawil

– Genre : Fiction

– Année : 2013

– Pays : Madagascar

– Langue : Malgache

– Sous-titrage : Anglais – Espagnol

– Durée : 5’10

» PRIX : Zébu d’Or Fiction / Rencontres du Film Court de Madagascar 2013

Sélection compétition officielle / Festival Film Black de Montréal 2013

Fabien Andriatiana découvre le monde du cinéma en participant au KINO 2012, lors des RFC 7. Il y rencontra Marc Tawil, un jeune réalisateur canadien. Le courant passe très vite entre les deux amis et c’est ainsi que le film « Trois zébus pour un cocu » voit le jour. D’abord présenté en tant quekino, ils peaufinent le film et le fait concourir aux 8èmes RFC dans la catégorie fiction.

Sélectionné dans la compétition officielle, le film remporte le Zébu d’Or Fiction ainsi que le prix du Jury Jeune. Il sera également  sélectionné en compétition officielle au Festival Film Blackde Montréal 2013.

Grâce à ce film, Fabien Andriatianagagne son billet pour une formation de deux mois au Met Film School Berlin et une invitation au Festival International Interfilm Berlin du 12 au 17 Novembre 2013.    

FILMOGRAPHIE

TROIS ZEBU POUR UN COCU / Fabien ANDRIATIANA / Madagascar / Fiction / 2013 / 2’55

Zébu d’OrFiction / RFC / 2013

Sélection competition officielle / Festival Film Black de Montréal / 2013

FACEBOOK : https://www.facebook.com/fabian.jao

Fabien Andriatiana

TOURMENT

Un homme perd sa femme, tombe dans l’alcoolisme. Il cherche une raison de s’en sortir. Des souvenirs douloureux le hantent. Les conflits internes commencent.

– Réalisé par : Tovoniaina RASOANAIVO

– Image: Tovoniaina RASOANAIVO

– Acteurs : Casimir Rasendrarivo

– Montage : Tovoniaina RASOANAIVO

– Genre : Fiction / Experimental

– Année : 2006

– Pays : MADAGASCAR

– Langue de tournage : Malagasy

– Sous-titrage : Français

– Couleur : Couleur

– Format : DV / DVD   

– Ratio : 16/9

– Prises de vue : DV

– Durée : 3’

 slider=JOURNEY• Diffusé sur TV5 Juillet 2009.
• Sélectionné au Durban International Film Festival 2007
• Sélectionné dans la programmation officielle des 1e Rencontres du Film Court de Madagascar 2006

RASOANAIVO Tovoniaina J’ai toujours voulu devenir cinéaste, ne serait-ce que pendant un court instant. A l’âge de 20 ans, il fallait trouver le moyen de se former pour en devenir un.
Afin de me familiariser avec le son, j’ai travaillé en tant que technicien dans une station de radio et en tant qu’assistant technicien dans un studio d’enregistrement de musique.
J’ai appris le montage et la prise de vue dans diverses boites de production.
De 2004 à 2009, j’ai pu réaliser une vingtaine de film culturel (de 6mn chacun) pour la télévision. En tant qu’indépendant, j’ai réalisé des films institutionnels pour le compte d’ONG ou d’organisme international tel que l’Unicef à titre d’exemple. 
Parallèlement, j’ai suivi une douzaine d’atelier et de formation sur les différents métiers du cinéma dans divers centres culturels dont le Centre Culturel français Albert Camus (CCAC). En 2009, j’ai pu entrer à l’université de la FEMIS à Paris.
Le fait était que j’étais obligé de travailler en tant qu’indépendant pour être disponible à chaque fois que l’occasion de se former dans le métier du cinéma se présentait. Aussi, il fallait s’auto produire à chaque fois qu’une idée de court métrage émergeait. 
La nécessité de suivre une formation continue sanctionné d’un vrai « diplôme » s’imposait naturellement si le but était de trouver un vrai producteur alors que l’on vient d’un pays où il n’existe ni de salle de cinéma ouvert ni école de cinéma digne de ce nom. 
A 32 ans, j’ai intégré l’ESAVM, l’Ecole Supérieur des Arts Visuels de Marrakech (filière réalisation).
Le travail de fin d’étude consistait à réaliser un court métrage. Le film « Orobores » sorti en 2013 Sélection du festival national de Tanger, compétition officielle au Film Africa de Londres et au FIFM « Festival International du Film de Marrakech ».

 

COMPÉTITION OFFICIELLE :

2013 :Orobores / 23mn / Fiction/ Maroc
2012 :DEUS EX MACHINA/ 12mn / Fiction/ Maroc
2009 : 
•    Générations Jazz, Madagascar/ 43 mn/ Documentaire/ Madagascar (Octobre 2009)
•    Le NIOU/ 12 mn/ Documentaire/ Université de la FEMIS. (Juillet 2009)

Rasoanaivo Tovoniaina

COLOR BAR

Grincheux voit la vie en noir…et sans espoir…jusqu’au soir où…sans le vouloir…il voit quelqu’un s’asseoir.

– Réalisé par : Manohiray Randriamananjo

– Produit par : Manohiray Randriamananjo

– Réalisation et scénario : Manohiray Randriamananjo

– Musique : i Lema

– Image : Manohiray Randriamananjo

– Genre : Finction

– Année : 2011

– Pays : Madagascar

– Langue : Malgache

– Durée : 7’

Manohiray RANDRIAMANANJO Passionné d’image et de son, Manohiray Randriamananjo, après l’obtention de son BTS en « Radioprotection » en 2006, se tourne très vite vers l’univers de l’audiovisuel. Grâce à différentes formations (réalisation et production, dans l’industrie musicale), à différents stages notamment à la Haute Ecole d’Art et de Design de Genève, il se perfectionne et monte avec Khafez Ranirison leur boite de production  « Home Made Studio Mg. ».

 

FILMOGRAPHIE

TAXI BE / Manran / Madagascar / Animation / 2006 / 3’12

CINEMAHANTRA / Manran / Madagascar / Fiction / 2009 / 7’12Zébu d’Or / 4èmes Rencontres du Film Court Madagascar / 2009Sélection / Festival International Rutherdam 2010Sélection /  Festival Panafrican Canada 2010SANS QUEUE NI TËTE / Manran / Madagascar / Fiction / 2009 / 3’302010    AFROPOWER / Manran  / Madagascar / Animation / 2010 / 6’12Sélection Compétition Officielle / Rencontres du Film Court Madagascar 2010COLOR BAR / Manran / Madagascar / Fiction / 2011 / 11’40Mention Spéciale du jury / Rencontres du Film Court Madagascar 2011MADE IN SUISSE / Manran / Madagascar / Documentaire / 2013 / 65 ‘2013 CYCLONE / Manran / Madagascar / Animation / 2013 / 7’21

RANDRIAMANANJO MANOHIRAY

COHABITATION

Clara, une jeune femme malgache partage sa nouvelle maison avec Lambert, un français assez atypique. Leur quotidien est un peu ennuyeux jusqu’à ce que des choses étranges viennent bouleverser leur routine.

– Réalisé par : Franco CLERC

– Produit par : Mireille MARTIN

– Régisseuse générale : Ray  HARVEL

– Première Assistante réalisateur : Aina ANDRIANALISOA

– Directeur de la photographie : Pierre REYDON

– Acteurs : Marie Anicette  RABESON, Jean Yves RALAMBOZAFY, Louis RANAIVO, Avotra RABEREHAREHA

– Opérateur : David RANDRIAMANANA

– Assistant opérateur-cadreur : Jocelyn Mahefasoa  ANDRIAMONTA

– Effets visuels- trucages : Pierre REYDON et Franco CLERC

– 3D générique : RadoMAMPIONONA

– Illustration :    Franco CLERC

– Son : TojoAndrianina ANDRIANTAHINA

– Assistants techniques  :Rolland RAMANANDRAIBE, Lita  SOLOMAMPIONONA J. RANDRIANANDRASANA Faniry,  RANDRIAMANANPISOA Lovahariniaina  P. RANDRIANANDRASANA

– Montage : AinaANDRIANALISOA

– Machineries et Lumières : Sté BACKSTAGE 

– Chorégraphies : Michel  et Sarah ANDRIAMBEMORAMANANARIVO

– Genre : Fiction

– Année : 2013

– Pays : Madagascar

– Langue : Sans dialogue

– Format : 16/9 Couleur

– Durée : 23’

JOURNEY Sélectionné en compétition officielle durant la 7ème édition des « Rencontres Film Court de Madagascar  2012»  catégorie documentaire.

Franco CLERC Plus connu pour ses talents d’auteur-dessinateur de bande dessinée, Franco Clerc est aussi, scénariste et réalisateur. Autodidacte passionné d’images et d’histoires, il a travaillé quelques années dans le story-telling social et humanitaire, dans le documentaire ainsi que dans la publicité avant de commencer à publier son premier livre d’auteur  et réaliser son premier film d’auteur.
L’artiste se distingue dans son travail par des notes de dénonciation ironique et de provocation liées à sa sensibilité aux problèmes d’actualités. L’autre particularité est le caractère universel de ses créations, mélangeant souvent plusieurs média et techniques et se servant de toutes les influences venant des quatre coins du monde pour enrichir un travail qui reste inclassable.
Franco passe de son image du « bédéiste social » ou « bédéiste penseur », collée par les média depuis quelques années, à celle d’un artiste pluridisciplinaire, audacieux et imprévisible.

 

COMPÉTITION OFFICIELLE :

2013
•    Cohabitation/ Franco CLERC/ Fiction/ 23min
2012
•    Gritysy René/ Franco CLERC/ Docu-fiction
•    The eye/ FrancoCLERC/ Art vidéo
2011
•    Film pour AFAFI/ Documentaire (Film institutionnel)
Franco CLERC

DES GRENOUILLES DANS UN PUITS

Comme des grenouilles dans un puits, l’état d’esprit des personnes xénophobes et leurs victimes sont si limités qu’ils voient le ciel aussi grand que le diamètre du puits.

– Réalisé par : Harimalala RASON

– Scénario de : Harimalala Rason

– Image: Coen Oldenhof

– Son : Oulianov Ralaimorasata

– Assistant technique : Rakoto Bahrone

– Acteurs : Miary Randrianarivelo et Mbinina Maxwel

– Coach : Christiane Ramanantsoa

– Genre : Fiction

– Année : 2013

– Pays : MADAGASCAR

– Langue : Malagasy

– Sous-titrage : Français /Anglais

– Format : 16/9 – HDCouleur

– Durée : 3’

slider=JOURNEYEn compétition officielle à la 8ème édition des Rencontres du Film Court de Madagascar, catégorie fiction.

Harimalala RASON débute ses relations avec le cinéma très jeune, à 14 ans entant que comédienne de théâtre, actrice et modèle.
Bien plus tard, son diplôme de maitrise de gestion en poche, elle est retombe dans l’industrie du film via son poste  de coordinatrice de production.En 2003, elle créa sa propre société de production vidéo à vocation institutionnelle et culturelle ; depuis elle assure la production, la réalisation, le script ainsi que la gestion de sa société.

COMPÉTITION OFFICIELLE :

2013 :

•    Des grenouilles dans un puits/ Harimalala RASONFiction/ 3mn14sec

2012  :

•    La traversée du tunnel/ Harimalala RASON/ Fiction/ 14mn

Harimalala RASON

DEUS EX MACHINA

Un ingénieur du son doit faire le montage son d’une séquence où une femme se fait tuer dans une salle de bain. Il n’y arrive pas puis il accède à un autre univers où les plantes expriment leurs souffrances en terme de son…

 

– Réalisé par : Tovoniaina RASOANAIVO

– Chef opérateur image : Haberkorn Mahorie

– Chef opérateur Son: Ameur Yassine

– Prises de vue : DV

– Support (Format) : QuickTime / Mov / DVD

– Ratio : 16/9

– Monteur : BrichaSoufiane

– Genre : Fiction / Fantastgique

– Année : 2012

– Pays : Maroc

– Langue : Arabe

– Sous-titrage : Français

– Format : Apple prores 422 HQ, 1920×1080, 25fps / DVD / Mov

– Durée : 12’

slider=JOURNEYSélectionné en compétition officielle à la 8e édition des  Rencontres du Film Court de Madagascar / 2012.

RASOANAIVO Tovoniaina
J’ai toujours voulu devenir cinéaste, ne serait-ce que pendant un court instant. A l’âge de 20 ans, il fallait trouver le moyen de se former pour en devenir un.
Afin de me familiariser avec le son, j’ai travaillé en tant que technicien dans une station de radio et en tant qu’assistant technicien dans un studio d’enregistrement de musique.
J’ai appris le montage et la prise de vue dans diverses boites de production.
De 2004 à 2009, j’ai pu réaliser une vingtaine de film culturel (de 6mn chacun) pour la télévision. En tant qu’indépendant, j’ai réalisé des films institutionnels pour le compte d’ONG ou d’organisme international tel que l’Unicef à titre d’exemple. 
Parallèlement, j’ai suivi une douzaine d’atelier et de formation sur les différents métiers du cinéma dans divers centres culturels dont le Centre Culturel français Albert Camus (CCAC). En 2009, j’ai pu entrer à l’université de la FEMIS à Paris.
Le fait était que j’étais obligé de travailler en tant qu’indépendant pour être disponible à chaque fois que l’occasion de se former dans le métier du cinéma se présentait. Aussi, il fallait s’auto produire à chaque fois qu’une idée de court métrage émergeait. 
La nécessité de suivre une formation continue sanctionné d’un vrai « diplôme » s’imposait naturellement si le but était de trouver un vrai producteur alors que l’on vient d’un pays où il n’existe ni de salle de cinéma ouvert ni école de cinéma digne de ce nom. 
A 32 ans, j’ai intégré l’ESAVM, l’Ecole Supérieur des Arts Visuels de Marrakech (filière réalisation).
Le travail de fin d’étude consistait à réaliser un court métrage. Le film « Orobores » sorti en 2013 Sélection du festival national de Tanger, compétition officielle au Film Africa de Londres et au FIFM « Festival International du Film de Marrakech ».

COMPÉTITION OFFICIELLE :

2013 :Orobores / 23mn / Fiction/ Maroc
2012 :DEUS EX MACHINA/ 12mn / Fiction/ Maroc
2009 : 
•    Générations Jazz, Madagascar/ 43 mn/ Documentaire/ Madagascar (Octobre 2009)
•    Le NIOU/ 12 mn/ Documentaire/ Université de la FEMIS. (Juillet 2009)

2008 :LA PECHE A AMBILA LEMAITSO/ 12mn/ Documentaire/ Madagascar (Avril 2008)
A remporté la Mention spéciale du Jury lors de la 3ème Rencontres du Film Court de Madagascar 20082007 :ENFANTS DES RUES/ 12mn/ Documentaire/ Madagascar 
2006 :TOURMENT/ 8mn/ Fiction/ Madagascar
Rasoanaivo Tovoniaina