Rencontres du film court

Archive RFC10 – 2015

RFC 10 – du 17 au 25 avril 2015 : 10 ans déjà !

Depuis sa première édition en 2006, ce festival a profondément modifié le panorama audiovisuel de la Grande Île. Il connaît aujourd’hui un large écho international et est devenu l’ambassadeur du cinéma malagasy. Placée sous le signe de la professionnalisation et de la mutualisation des compétences dans le processus de création, cette 10ème édition fut riche en programmation et intense en émotion. Pendant 9 jours, la vie cinématographique des festivaliers tananariviens a été rythmée par les RFC et ses nombreuses activités (projections, rencontre professionnelle, ateliers,…). En avril, Antananarivo était devenu la capitale du cinéma en Afrique et dans l’Océan Indien.

 

Le festival en quelques chiffres:

  • • 20 000 festivaliers
    • 350 films projetés des quatre coins du monde
    • 45 séances
    • 17 invités internationaux
    • 11 ateliers
    • 3 ateliers pour jeune public
    • 125 participants au Ti’Kino Gasy à Tanà et dans les 3 villes de province (Diégo, Antsirabe et Ambositra)
    • 1 ciné-concert en plein-air
    • 1 rencontre professionnelle, 1 conférence
    • 40 films reçus et 16 films en compétition officielle
    • 9 lieux de la capitale investis

Et surtout 9 jours de festivités gratuits et pour tout le public!

 

LES LAUREATS 2015

Une nouvelle catégorie voit le jour en 2015 : l’Animation Panafricaine. Ainsi, la catégorie animation s’internationalise pour permettre aux réalisateurs malgaches de se mesurer aux réalisateurs de la zone Afrique et Océan Indien.

16 films en compétition : 3 documentaires, 6 animations, 7 fictions.

4 catégories : ANIMATION PANAFRICAINE – DOCUMENTAIRE – FICTION – CLIP

 

• Zébu d’Or Animation Panafricaine: Rough life / Sitraka RANDRIAMAHALY / Madagascar / 4mn19

• Zébu d’Or Documentaire: Filet de lettres / Anjara RANDRIAMAHALY / 17mn20

• Zébu d’Or Fiction: Her little piece of heaven / Ketaka RAZAFIMISA / 19mn40

Mention spéciale du Jury / Catégorie Fiction: Tetirano / L’eau des larmes / Zahir-Houssen FIROZA / 10mn

Meilleure Bande Son / Catégorie Fiction: Le film Her little piece of heaven de Ketaka RAZAFIMISA

Meilleure Interprétation Féminine/ Catégorie Fiction : Stephanie Razakaratrimo dans le film Her little piece of heaven

Meilleure Interprétation Masculine / Catégorie Fiction : Eric Maneva Razafindrakoto dans le film Tetirano / L’eau de larmes

• Lauréats Jury Jeune

Catégorie documentaire : Minday kafé / Le périple du café de Herménégilde Razafitsihadinoina

Catégorie fiction :Tetirano / L’eau des larmes de Zahir-Houssen Firoza

Catégorie animation panafricaine : Rough life de Sitraka Randriamahaly

• Zébu d’or clip: Dizina de Radoniaina ANDRIAMANISA pour le groupe Angaroa

• Prix du Public: Her little peace of heaven / Ketaka RAZAFIMISA / 19mn40

Archives RFC9 – 2014

RFC 9 – du 9 au 17 mai 2014 : Le cinéma est un art collectif

Unique véritable festival de cinéma de la Grande Ile, les RFC sont aujourd’hui reconnues au niveau national et international. Sa première présence très remarquée au 29ème Marché du Film de Clermont-Ferrand l’inscrit parmi les festivals à suivre de près. Vivier de talents, de créativités, et d’ingéniosités, le festival, à l’aube de ses 10 ans, vient de passer à la vitesse supérieure. Aussi, avec comme leitmotiv « Le cinéma est un art collectif », cette 9èmeédition des Rencontres du Film Court de Madagascar a rassemblé pendant 9 jours intenses les réalisateurs, les invités internationaux, le public, les médias, les partenaires pour faire de ces mots une réalité.

 

Le festival en quelques chiffres

– 16 000 festivaliers
– 350 films projetés des quatre coins du monde
– 17 invités internationaux
– 2 focus sur 2 grands noms du cinéma africain
– 9 ateliers
– 125 participants au Ti’Kino Gasy #6
– 1 ciné-concert
– 1 table ronde, 2 expositions, 2 conférences
– 39 films reçus et 14 films en compétition officielle
– 9 lieux de la capitale investis

Et surtout 9 jours de festivités gratuits et pour tout le public!

 

LES LAUREATS 2014

Ce 9ème concours des RFC a voulu privilégier, cette année, la qualité à la quantité. Au total, 39 films ont été visionnés, dont 10 documentaires, 23 fictions et 6 animations. La plupart de ces films provient d’Antananarivo ; 2 films de Tuléar et 4 de Tamatave. A l’issue de la présélection, 14 films ont concourru pour remporter les Zébus d’Or 2014 : 4 documentaires, 4 animations, 6 fictions.

 

• Zébu d’Or Animation : The bee / L’Abeille de Tojosoa ANDRIANARISON “CID”

• Zébu d’Or Fiction : Madama Esther de Luck RAZANAJAONA

• Zébu d’Or Documentaire : Coups de hache pour une pirogue de Herménégilde RAZAFITSIHADINOINA

Mention spéciale du jury: Campus B5 de Ali Ivesse MOHAMED

• Meilleure interprétation: Juslain Armand TOTOLAVA pour son rôle dans Le Choix / Ilay Safidy de Freddy RAVELOMANANTSOA

• Meilleure image: Orobores de Tovoniaina RASOANAIVO

• Lauréat jury jeune: The Bee / L’Abeille de Tojosoa ANDRIANARISON “CID”

• Mention spéciale jury jeune : Orobores de Tovoniaina RASOANAIVO

• Prix du Public : Ody vy de Ando RAMINOSON

Archives RFC8 – 2013

RFC 8 – du 5 au 13 avril 2013: Une nouvelle page du cinéma malagasy

En 2013, une pluie de récompenses est tombée sur le cinéma malagasy, dont 2 prix pour les projets du Fonds Serasary: un prix au Pavillon des cinémas du monde du festival de Cannes, le poulain d’argent au Fespaco, le prix Fet net Océan Indien au FIFAI, un prix Open doors au festival de Locarno, une sélection en compétition officielle à Clermont-Ferrand, une sélection au Kurzfilmtage et bien d’autres encore…Une nouvelle page de l’histoire du cinéma malgache est en train de s’écrire. Cela fait 8 ans en effet que les RFC mettent en lumière le potentiel du cinéma malagasy et révèlent des réalisateurs de talent. C’est d’ailleurs pour soutenir cette progression que nous avions créé l’an passé un fond d’aide à la production, le Fonds Serasary. Ainsi, pendant 9 jours, la fabrique d’histoires des RFC 8 a investi une dizaine de lieux de la capitale, projeté quelques 350 films, animé des dizaines de rencontres et d’ateliers. En avril, Antananarivo était la capitale du cinéma dans l’Océan Indien.

 

Le festival en quelques chiffres

– 13 000 festivaliers
– 300 films projetés des quatre coins du monde
– 17 invités internationaux
– 3 focus sur trois grands noms du cinéma africain
– 9 ateliers
– 125 participants au Ti’Kino Gasy à Tanà et dans les 4 villes de province (Antsirabe, Tuléar, Majunga et Tamatave)
– 1 ciné-concert
– 1 table ronde, 1 exposition, 4 retrospectives, 3 conférences
– 40 films reçus et 20 films en compétition officielle
– 9 lieux de la capitale investis
– 15 Alliances Françaises ont projeté les films en compétition durant le festival
– 1 millions 300 mille téléspectateurs ont suivi la retransmission de la cérémonie de clôture du festival sur la RTA

 

LES LAUREATS 2013

Toujours pour améliorer le concours, nous avons décidé cette année de récompenser les meilleures interprétations masculine et féminine. Et parce que l’éducation artistique et intellectuelle des plus jeunes est parmi l’une des priorités des actions menées par les RFC, un « jury jeune » a été mis en place pour juger et attribuer une mention honorifique à un film dans chaque catégorie.

• ZEBU D’OR ANIMATION : RANTSANA IRAY / SUR UNE BRANCHE de Hery ANDRIANTSITOHAINA / Animation / 2’55

Mention spéciale du jury : LE JOUEUR DE VALIHA de Telina RANDRIAMAHALY / Animation / 4’45

• ZEBU D’OR FICTION : OMBY TELO TAKALON’NY ENTANA / TROIS ZEBUS POUR UN COCU de Fabien ANDRIATIANA / Fiction / 5’10

• ZEBU D’OR DOCUMENTAIRE #1: RESAKY PARAKY HOSOKA / DU COQ A L’ANE DANS LA TABATIERE de Herménégilde RAZAFITSIHADINOINA / Documentaire / 13’

• ZEBU D’OR DOCUMENTAIRE #2: LA RUE : NOTRE VIE de Tianjato G. RAJAOARINARIVO / Documentaire / 20’

• ZEBU D’OR PRIX DU PUBLIC : COLORS de Cid Andoniaina ANDRIANARISON / Animation / 4’30

• MEILLEURE INTERPRETATION MASCULINE: Jean Claude NALY pour son rôle dans ÔRIMBATO de Freddy RAVELOMANANTSOA

• MEILEURE INTERPRETATION FEMININE: Mirana RAMAROLAHY pour son rôle dans FASHION VICTIM de Ketaka RAZAFIMISA

• LAUREAT JURY JEUNE CATEGORIE ANIMATION: Telina RANDRIAMAHALY pour son film « LE JOUEUR DE VALIHA »

• LAUREAT JURY JEUNE CATEGORIE FICTION: Fabien ANDRITIANA pour son film « TROIS ZEBU POUR UN COCU »

• LAUREAT JURY JEUNE CATEGORIE DOCUMENTAIRE: Tianjato G. RAJAOARINARIVO pour son film « LA RUE : NOTRE VIE« 

Archives RFC7 – 2012

RFC 7 – du 13 au 21 avril 2012 : La génération RFC est en marche

Le festival, qui connait un écho international grandissant, est devenu l’ambassadeur du cinéma malgache. Motivé par la conviction qu’un cinéma de qualité peut exister à Madagascar, les RFC poursuivent un double objectif fondamental: faire découvrir l’étendue créative du court-métrage et soutenir la production malgache en lui offrant une plateforme de reconnaissance internationale. Co-organisés par l’Association Rencontres du Film Court, l’Institut Français de Madagascar et Rozifilms, depuis 7 ans déjà, autant dire que nous sommes un « bébé festival » mais dotés d’une motivation à toute épreuve! Notre visuel de cette année en est le reflet: le logo RFC est ancré dans le sol. Mais le plus important c’est que la «génération RFC» grandit, elle progresse, elle s’affirme. Cette nouvelle génération de cinéastes malgaches a trouvé auprès des RFC un tremplin et une vitrine pour exposer leurs talents. Si cette manifestation a pris l’ampleur qu’elle a actuellement ce sont eux qu’il faut féliciter! L’intuition qui a guidé la création de ce festival s’est révélée juste: le talent est là, nous n’en avions aucun doute, mais surtout nous sommes en mesure de concrétiser ce potentiel et de raconter nos propres histoires!

 

Le festival en quelques chiffres

– 10 103 festivaliers
– 400 films projetés des quatre coins du monde
– 21 invités internationaux
– 2 focus sur deux grands noms du cinéma africain
– 11 ateliers
– 150 participants au Ti’Kino Gasy à Tanà et dans les 4 villes de province (Antsirabe, Tuléar, Majunga et Tamatave)
– 1 ciné-concert,
– 1 table ronde, 1 exposition photo, 1 installation vidéo, 1 retrospective
– 52 films reçus, 23 films en compétition officielle, 5 primés
– 11 lieux de la capitale investis
– 15 Alliances Françaises ont projeté les films en compétition durant le festival
– 1 millions 200 mille téléspectateurs ont suivi la retransmission de la cérémonie de clôture du festival sur la RTA

Et les RFC sont surtout 9 jours de festivité, de rencontres et d’échanges. En avril, Tana est devenu la capitale du cinéma dans l’Océan Indien.

 

LES LAUREATS 2012

Une nouvelle catégorie a rejoint la compétition : la catégorie DIASPORA

 

– ZEBU D’OR ANIMATION : RAY de Herizo RAMILIJAONINA / Animation / 3’45

– ZEBU D’OR FICTION: DOOZ de Michel RADONIRINA / Fiction / 10’

– ZEBU d’OR DOCUMENRAIRE : BREBIS GALEUSE d’Alain RAKOTOARISOA / Documentaire / 20’

Mention spéciale du jury : TRAVERSEES DU TUNNEL de Harimalala RASON / Documentaire / 19’

– ZEBU D’OR DIASPORA : CONTER LES FEUILLES DES ARBRES de Lova NANTENAINA / FICTION / 4’28

Mention spéciale du jury : DARKANOID de Ando RAMINOSON / Fiction / 6’53

– ZEBU D’OR PRIX DU PUBLIC: CE N’EST QU’UN REVE de Minomihamina RAMANANTSOA / Fiction / 13’

Archive RFC 6 – 2011

RFC 6 – du 8 au 16 avril 2011 : Pour un renouveau du cinéma Malagasy
Ce festival veut continuer sur sa lancée et, avec cette 6 ème édition, confirmer son statut d’événement majeur dans l’agenda culturel Malagasy. Il est aidé en cela par des partenaires de plus en plus nombreux : festivals, entreprises, ambassades, médias… et bien sûr tous les cinéastes et cinéphiles qui s’impliquent pour accompagner le renouveau du cinéma Malagasy. Plus que jamais, nous pensons que les Malgaches doivent fabriquer leurs propres images. Les cinéastes Malgaches ont la responsabilité de raconter leurs histoires. Les RFC leur offrent cette plate-forme d’expression. Dans un climat encore difficile, le cinéma Malagasy doit continuer à avancer. Et il aura bien raison puisque les RFC gagnent de plus en plus en reconnaissance, surtout au niveau international, grâce au soutien des médias tels que TV5 Monde, RFI, Africultures et à l’appui des nombreux festivals partenaires.

Le festival en quelques chiffres
– 8 800 festivaliers
– 32 séances de projection dont 3 séances hors les murs à l’Université d’Antananarivo, au CGM Analakely et à l’AFT Andavamamba.
– 2 projections en plein air à la Gare Soarano
– 1 ciné-concert avec Nata Db
– 1 table-ronde, 1 conférence-débat, 1 exposition vidéo, 2 rencontres avec des grands noms du cinéma africain
– 18 invités internationaux
– 8 ateliers dont 1 atelier Ti’kino
– 54 films reçus dans la compétition, 16 sélectionnés et 5 films primés

Les lauréats 2011 
Nouveauté de la 6ème édition du concours de court-métrage Malgache, les films seront désormais repartis sur 3 catégories : ANIMATION – FICTION – DOCUMENTAIRE

– ZEBU D’OR ANIMATION: HAZALAMBO / LA CHASSE AU LAMBO de Sitraka RANDRIAMAHALY / Animation / 7’50
– Mention spéciale du Jury : LA MOUCHE ET LE PETIT VIEUX de Liva RAZAKA / Animation / 3’55
– ZEBU D’OR FICTION : LE GLAS de Ludovic RANDRIAMANANTSOA / Fiction / 6’
– ZEBU D’OR DOCUMENTAIRE : AVY AM-VAHINY / DES LA RACINE de José RAKOTOBE / Documentaire / 11’43
– ZEBU D’OR PRIX DU PUBLIC : LE GRAND PARCOURS POUR L’AVENIR de Tianjato G. RAJAOARINARIVO / Documentaire / 11’10

Archives RFC 5 – 2010

RFC 5 – du 9 au 17 avril 2010: Unique festival de cinéma à Madagascar

Cette 5ème édition du festival s’étend cette fois-ci sur 9 jours. La programmation s’enrichit, les invités internationaux se bousculent, le Ti’kino reprend du service, les partenaires augmentent. Le festival s’anime grâce à son premier ciné-concert et ses différents ateliers d’initiation et de découvertes. Il inaugure également l’Espace festivalier qui servira de lieu de rencontres entre les festivaliers (réalisateurs, publics, invités internationaux,…) et de bureau d’information. Pour la première fois aussi, la soirée de clôture du festival sera transmise en direct à la télévision grâce au fructueux partenariat entre les RFC et la RTA. Bref, les Rencontres du Film Court s’emploient à devenir l’unique véritable « moment de cinéma » de l’année à Madagascar. L’Institut Français de Madagascar, l’association Iris et Rozifilms offrent à tous, pendant ces 9 jours, l’occasion de partager et de transmettre ces instants en dépit de l’instabilité du pays.

Le festival en quelques chiffres 
– 5 700 festivaliers
– 36 séances de projection dont 3 séances hors-les-murs à l’Université d’Antananarivo, au CGM Analakely et à l’AFT Andavamamba.
– 1 ciné-concert avec Môta
– 2 tables-rondes, 1 conférence-débat, 1 installation vidéo
– 16 invités internationaux
– 8 ateliers dont 1 atelier Ti’kino
– 46 films reçus dans la compétition, 9 sélectionnés et 4 films primés

Les lauréats 2010
Cette 5ème édition invitera pour la première fois le public à décerner un prix. Il a donc pu voter pour son film préféré.

– ZEBU D’OR : VARAVARAN-KELY / FENETRE de Sitraka RANDRIAMAHALY / Animation / 2’55
– 2ème prix : L’ACTE de José RAKOTOBE / Fiction / 3’18
– 3ème prix : AIZ’ TSIK’ ZAO ? / OU EN SOMMES NOUS ? de Vaikafo RAVALOSON / Animation / 7’44
– PRIX DU PUBLIC : MANJA LOATRA / BELLE VIE de Andry RARIVONANDRASANA / Animation / 8’

Archives RFC 4 – 2009

RFC 4 – du 21 au 25 avril 2009 : Le festival défie la crise

Les Rencontres du Film Court de Madagascar, c’est avant tout un lieu d’échanges et de découverte, un espace dédié aux courts-métrages, à la créativité et à l’émergence de la nouvelle génération de cinéastes malgaches. Un événement qui, chaque année, offre de nouvelles propositions, permet de découvrir et de mettre en lumière les talents. En 2009, malgré la crise qui a durement marqué le pays, l’Institut Français de Madagascar, l’association Iris et la production Rozifilms relèvent une nouvelle fois le défi en faisant des RFC un événement incontournable et structurant pour le paysage cinématographique malgache.

 

Le festival en quelques chiffres

– 2 500 festivaliers
– 161 films projetés des quatre coins du monde, 16 séances de projection dont 2 séances hors les murs à l’Université d’Antananarivo et au CGM Analakely.
– 6 séances dans les 6 Alliances Françaises en province
– 1 table ronde, 1 conférence-débat, 1 exposition, 1 séance rencontre avec un réalisateur
– 6 invités internationaux
– 26 films reçus dans la compétition, 6 sélectionnés et 4 films primés

Les lauréats 2009

Les RFC inaugurent les premiers trophées réalisées par un artiste malgache : Temandrota. Des trophées qui sont de véritables œuvres d’art, uniques et originaux. L’appellation Zébu d’Or est née également lors des RFC 4.

ZEBU D’OR : CINEMAHANTRA / LE CINEMA DU PAUVRE de Manohiray RANDRIAMANANJO / Expérimental / 6 ‘

2ème Prix : SOKAKY / LA TORTUE de Sitraka RANDRIAMHALY / Animation / 2’45
3ème Prix : ZANDRY KELY / PETIT FRERE de Léon RANDRIANIRINA / DOCU-FICTION / 12’
Mention spéciale du Jury : EN DIRECT de Njaka ANDRIAMAHERY / Documentaire / 9’30

Première Edition RFC – 2006

RFC 1ère édition – du 27 au 28 avril 2006 : La naissance d’un festival

L’Institut Français de Madagascar (le CCAC à l’époque) et la société de production Rozifilms lancent la première édition des Rencontres du Film Court de Madagascar en avril 2006. L’objectif était de faire de cet évènement cinématographique un rendez-vous incontournable et annuel, d’y promouvoir le cinéma Malgache par le biais du court-métrage. Il s’agissait surtout de montrer des films du monde entier – les meilleurs des festivals internationaux – et d’encourager les réalisateurs malgaches à faire des films eux aussi à travers le concours de court-métrage.
Lors de cette première édition, 30 films ont été déposés et 12 d’entre eux ont été sélectionnés en compétition officielle. Après délibération des membres du jury, 3 films ont été primés.
Projections, débat, table-ronde et rencontres ont animé le festival pendant ces 2 jours. Réalisateurs, professionnels de l’audio-visuel, grand public se sont réjouis autour d’une même passion, le cinéma en général et le court-métrage en particulier. La génération RFC est née !!!

 

Les lauréats 2006
1er Prix : LE SOLEIL SE LEVE…PUIS SE COUCHE de Jiva E. RAZAFINDRALAMBO / Animation / 8’30
2ème Prix : SAPHIRA de Alain RAKOTOARISOA / Documentaire / 9’45
3ème Prix : MORAMORA de Jean Heriniaina RAKOTOARISON / Fiction / 5’30