Rencontres du film court

CAP SUD EST

CAP SUD EST

Documentaire mettant en valeur la vie paysanne des villageois de la région du Sud-est de Madagascar, encore attachés aux coutumes et valeurs ancestrales.

– Réalisation, images et montage: Jeannot Herménégilde RAZAFITSIHADINOINA

– Format de production : MPEG 2

– Musique : Toussaint RAMBELOSON, Monja MAROVANY (Extrait)

– Couleur 4/3

– Genre : Documentaire

– Année : 2010

– Pays : Madagascar

– Langue : Malgache

– Sous-titrage : Français

– Durée : 12’

» JOURNEY :    

Sélectionné pour la compétition officielle des 6èmes Rencontres du Film Court de Madagascar 2011

RAZAFITSIHADINOINA Jeannot Herménégilde est originaire de la ville de Tamatave. D’abord enseignant, il révèlera ses talents de réalisateur en 2006 avec son court métrage  « Cap Sud-Est ». Depuis, Gilde s’est passionné pour le documentaire et s’affirme dans cette catégorie.

 Filmographie

2013 : Du coq à l’âne dans la tabatière/ Documentaire/ 13 min/ Madagascar    Primé « ZEBU D’OR » premier prix de la catégorie documentaire du festival lors des     8èmes Rencontres du Film Court de Madagascar

2012:Le vélo : mon travail, ma passion/ Documentaire/ 13 min/ MadagascarSélectionné pour la compétition officielle des 7èmes Rencontres du Film Court de Madagascar

2011: Cap Sud-Est/ Documentaire/ 11 min/ Madagascar    Sélectionné pour la compétition officielle des 6èmes Rencontres du Film Court de     MadagascarTRAVAIL EN COURS :En cours 2013-   De l’arbre à la pirogue/ Documentaire env. 18 minutesLa technique de fabrication d’une pirogue dans la région du Sud-Est de Madagascar reste encore artisanale et fortement liée au respect des coutumes ancestrales dont le savoir-faire se transmet de génération à génération.-    Le péché de la langouste/ Documentaire  52min/ Produit par Les Films de la découverte Lyon France, coproduit par Les Films de Lili TamataveSandravinany est un village isolé du Sud-Est de Madagascar, au bord de l’océan indien, tout au bout d’une piste, à 2 jours de la ville la plus proche. Ce village d’agriculteurs, a eu l’opportunité il y a 30 ans de diversifier ses ressources en pratiquant la pêche aux langoustes pour des collecteurs venus de Fort Dauphin. Mais cette activité, au départ lucrative, est venue perturber le mode de vie traditionnel et n’a pas apporté que de la fortune. Une fois par an Gilde, le réalisateur, fait un long voyage de 4 jours à travers le pays pour retrouver son village.En cours depuis 2012 :-     Les enfants de la périphérie/ Documentaire 26 minutes/ Produit par Ardèche- Images (LussasFrance)

RAZAFITSIHADINOINA Jeannot Herménégilde
Spread the love

Laisser un commentaire